Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Bénédicte Gandois

Bénédicte Gandois

Entre écriture et musique...

Vie de pendulaire, suite

Il y a des petites choses qui font sourire, le matin, quand on attend le train sur le quai, à Renens, par exemple.

Ainsi, lorsqu’on annonce l’entrée en gare d’un train, cela dit : « 1e classe, secteur A, B, C, 2e classe, secteur A, B, C, et D ». Pour la foule dense qui monte en 2e classe, pas facile, pas facile, il faut bien viser ! J

Sans compter qu’on est amendable si l’on monte par erreur en 1e classe pour rejoindre le wagon de 2e classe.

Ou alors, quand je me place au bout du quai (secteur D), face au métro, là-bas, sur un autre quai. Chaque porte est automatique et au bout d’une quinzaine ou une vingtaine de secondes, on entend « tibidi tibidi tibidi » tandis qu’une lampe ronde surmontant la porte se met à clignoter en orange et… schlack ! la porte se ferme. Là, un voyageur arrive et « schbim ! » la rouvre et de nouveau, tibidi, tibidi, tibidi, schlack ! et de nouveau un autre voyageur… Multipliez cela par huit ou douze portes et beaucoup de voyageurs matinaux pressés et cela donne un tableau assez drôle !

 

Résultat de recherche d'images pour "M1 renens"

(photo tirée du site notrehistoire.ch)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article