Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 13:08

J'ai soutenu ma thèse de Musicologie le vendredi 2 décembre . Et j'ai le plaisir de vous annoncer que la soutenance s'est très bien passée, que cette matinée a été l'occasion d'échanges très riches avec le jury, et qu'à l'issue de cet examen, j'ai été déclarée à l'unanimité digne du titre de docteur de l'université Paris-Sorbonne (Paris IV) avec la mention " Très Honorable avec félicitations", ce qui est la plus haute mention décernée pour une thèse.

 

En quelques mots:

 

Felix Mendelssohn Bartholdy et la musique de scène
en Allemagne dans la première moitié du xixe siècle

 

Thèse préparée sous la direction du Professeur Jean-Pierre Bartoli

 

En présence du jury :

 

Madame Cécile Auzolle                      Maître de conférences HDR, Université de Poitiers

Monsieur Jean-Pierre Bartoli              Professeur, Université Paris-Sorbonne (Paris IV)

Monsieur Jean-François Candoni       Professeur, Université Rennes II

Madame Brigitte François-Sappey    Professeur honoraire, CNSM de Paris

Monsieur Arnold Jacobshagen           Professeur, Hochschule für Musik, Cologne

 

 

* * *

 Cette soutenance est venue clore un travail de recherches de cinq années : lecture de partitions, de manuscrits, de journaux français et allemands, de correspondances et mémoires de musiciens, bref, un travail passionnant ! La Recherche me plaît beaucoup et me paraît tellement complémentaire de l'enseignement!

 

Même si les thèses sont des travaux sur des sujets TRES précis, dont les titres suffisent à décourager ou surprendre la plupart d’entre nous, elles sont cependant le moyen que l'on ait de faire connaître le passé et d’en rectifier des erreurs. Et, par là même, de permettre à notre culture et notre civilisation de continuer. C’est là la valeur, pour moi, des chercheurs et historiens.

  

Felix Mendelssohn, par exemple, a été l’un des plus brillants musiciens de son temps, sinon le plus célèbre : à sa mort, il reçut des obsèques dignes d’un roi et des hommages dans toute l’Europe. Aujourd’hui, on a une image de lui faite de quelques clichés : musique un peu ennuyeuse… Mais on ignore que ces clichés ont été créés et installés par certains critiques musicaux et, par exemple, mais cela n'explique pas tout, par les admirateurs de Richard Wagner (et Wagner lui-même). On oublie qu’il fut un célèbre pianiste, un célèbre organiste, l’un des premiers grands chef d’orchestre de l’Histoire, mais aussi peintre, écrivain, qu’il dansait à merveille, nageait, montait à cheval, doté d’un grand sens de l’humour, et qu’il publia une traduction en vers allemands d’un poète comique latin.

  

Et qui sait, encore aujourd’hui, que Felix Mendelssohn Bartholdy a composé des musiques de scène, destinées à accompagner des pièces de théâtre ? C’est sur ces œuvres que je me suis penchée. En effet, Mendelssohn a composé des musiques pour accompagner des représentations extraordinaires de pièces de Sophocle, poète grec… qui n’a pas été beaucoup joué entre le Ve siècle avant J.-C. et les années 1840, quand Mendelssohn est appelé pour composer ces musiques. Il a ainsi écrit les musiques d’Antigone, d’Œdipe à Colone (qui raconte la mort d’Œdipe, c’est la dernière pièce de Sophocle, qui a vécu plus de 90 ans, empreinte d’une grande douceur), d’Athalie de Racine… et du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare (mais, si, pensez à la célébrissime Marche nuptiale qu’on entend dans tous les films lorsqu’il y a un mariage ! Elle provient de cette œuvre. Vous la trouvez pompeuse ? C’est normal : elle était voulue ainsi par Mendelssohn, cela correspond au moment où elle intervient dans la pièce). Les musiques de Mendelssohn ont eu un tel succès alors qu’elles sont à l’origine d’une mode « antiquisante », d’un retour aux sujets antiques dans l’opéra et le théâtre !

 

En plus, la musique pour le théâtre est un domaine très peu étudié des chercheurs : difficile de reconstituer le panorama des musiques jouées dans les théâtre, car il y a peu d’archives, relativement, et une grande diversité allant des œuvres magnifiques de compositeurs comme Beethoven ou Mendelssohn aux « bricolages » de chefs d’orchestre (imaginez que chaque théâtre avait son orchestre et son chœur, ses danseurs, ses comédiens!! on n'y pense plus actuellement...) qui reprenaient un mouvement de Haydn, un de Mozart, composaient un entracte et hop ! C’est parti pour une représentation. Donc, il y a un gros travail à faire pour comprendre ce domaine de la musique.

 

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 12:23

Fin d’été

 

 

 

 

Ces tout derniers instants du jour qui diminue,
Quand le soleil d’été en vient à se coucher,
Quand sa lumière déjà quitte notre monde,
Et déjà au creux de l’ombre nous abandonne…
On a beau grimper debout sur la paille en meules,
Pour encor l’apercevoir, point rouge et lointain,
Elle est désormais étrangère à notre monde ;
Alors soudain tout se fige et devient silence,
Avant que ne viennent la nuit et ses ténèbres.

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 12:17

Bonjour! Voici les dates des salons que je ferai cet automne:

 

&            Vous pouvez me rendre visite au 3e Salon du Livre de Rambouillet, qui aura lieu le dimanche 18 septembre de 10h à 18h30 et comptera plus d’une soixantaine d’écrivains, éditeurs, libraires. Entrée libre, animations pour les enfants dès 2 ans.

Lieu : salle Patenôtre, renseignements : 01 30 46 15 52. Association Arts et Lettres, Rambouillet 

 

Prochains événements

&              Puis ce sera le grand salon des Talents Comtois de Besançon (espace Metropolis, 18-19-20 novembre), qui avait été un beau succès l’an dernier. Pour tout renseignement, cliquer ici.

&            Enfin, je participerai au 4e salon du Perche (Soligny-la-Trappe) les 4 et 5 décembre prochains.

 

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 19:22

 L’Aède et la Forêt (bons lecteurs à partir de 9 ans) 

 Aède 2 

J'ai le plaisir de vous présenter ma dernière parution : L’Aède et la Forêt, un très joli conte illustré par mon amie Luquarel. Luquarel et moi avons usé ensemble les bancs de la Sorbonne et lu et relu les auteurs antiques, en grec et en latin. Toutes deux artistes avant tout, nous nous étions promis, il y a longtemps, une collaboration littéraire… et nous désirions transmettre aux petits (et aux grands) notre culture des mondes anciens. Aujourd’hui, c’est chose faite ! L’Aède et la Forêt est le premier conte issu de cette collaboration. D’autres sont en préparation !

 

L’Aède et la Forêt est l’histoire d’un aède, d’un poète des temps mythiques de la Grèce, et de l’aide qu’il trouva auprès du peuple des Sylvains, les esprits de la Forêt, alors que les hommes, par leurs guerres incessantes, commençaient à faire fuir tous les autres êtres. Comme le livre est destiné à des enfants en premier lieu, les auteurs ont inclus un glossaire à la fin.

En voici la quatrième de couverture :

 

Un conte poétique, une promenade au cœur d’une antique forêt habitée d’êtres merveilleux de la mythologie grecque. Un autre Orphée. Une Ode à la nature et à l’espoir, à l’amour et à l’imaginaire…

Sylves, Sylvains et Elfes-Lucioles forment le Peuple de la forêt et vivent en osmose avec les autres êtres de la sylve. Amoureux de beauté, dotés d’un grand savoir et de certaines aptitudes, ils prennent soin des arbres, des fleurs et des taillis avec bonheur, tous dévoués envers la nature avec laquelle ils vivent en parfaite harmonie. Mais un jour, arrive le temps des Hommes, ces voisins belliqueux desquels ils se méfiaient, un temps sombre qui menace ce bel équilibre… Le fer et la destruction vont-ils l’emporter sur la sagesse ?

Cela vous paraît familier… ? Contre toute attente, c’est d’un homme fuyant les siens que va venir le salut, un poète, avec une lyre pour toute arme, dont l’amour vient d’être mis à rude épreuve.

Quelqu’un a dit un jour que l’homme est fondamentalement bon. Ce conte, pour petits et grands, en donne une version toute en délicatesse et nous souffle dans l’oreille comment un peu de courage et d’amour vrai peuvent changer le cours des choses. A lire et, peut-être même, à méditer… MP

 

Les dessins de Luquarel sont simples et beaux. L’artiste sait marier la délicatesse des lignes du dessin antique à une inspiration très moderne.

 

Le livre peut être commandé dans toute bonne librairie, ou en m'envoyant un mail ou encore en écrivant à l’éditeur : lamaisonrose@bluewin.ch.

 

Voir également (bientôt) sur le site de la Maison Rose.

L’Aède et la Forêt, Bénédicte Gandois et Luquarel, ISBN  978-2-940410-11-8, 74 pages, 12 euros.Arbre_image.JPG

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
28 avril 2011 4 28 /04 /avril /2011 17:14

Voici un article paru dans le Journal de Vallorbe présentant Angélique Tuscher dont j'ai illustré les poèmes, à la demande de son fils Félix Tuscher.

 

 

 art jv 21-4-2011

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 15:41

Bonjour!

Je serai présente du vendredi 29 avril au mardi 3 mai pour un "marathon-dédicace"... euh, un salon du livre. Le 25e Salon du Livre et de la Presse de Genève!

Voici la promo des Editions de la Maison Rose.

Venez nombreux!

Bonne journée à tous

  

  

  

  

Les Editions de la Maison Rose

sont très heureuses de vous annoncer leur présence au

 

25e Salon international du Livre et de la Presse – Genève 2011

 

 (plus de 100 000 visiteurs en 2010)

qui aura lieu dans le cadre prestigieux de PALEXPO,

tout près de l’aéroport international de Genève,

 

du vendredi 29 avril au mardi 3 mai 2011.

 

Nous aurons le plaisir et l’honneur d’exposer dans le « Chouette Espace », qui existe depuis quatorze ans et regroupera cette année une trentaine d’éditeurs dans un cadre homogène et convivial, où nous aurons, tous ensemble, l’immense plaisir de vous accueillir.

Nous serons présents avec nos auteurs, qui seront ravis de vous rencontrer.

 

Nos auteurs participeront aux conférences-débats du « Petit Littéraire » les :

Vendredi 29 avril à 16h : Rencontre avec un auteur éclectique : Michel Pompidor

 Lundi 2 mai à 11h et mardi 3 mai à 15h : Félix Tuscher : « Autour de l’œuvre d’Angélique Tuscher »

 

Pour les renseignements pratiques : cliquer ici

Ouvert tous les jours de 9h30 à 19h00,
Nocturne lundi soir : 21h30.
Entrée libre la journée du vendredi 29 avril.

Tarifs : Fr. 12.- tarif réduit (groupes, moins de 16 ans, AVS) : Fr. 5.-. Les billets peuvent être achetés en ligne et imprimés sur le site du Salon. Accessible très facilement en voiture (autoroute directe, 4 500 places de parking), avion, train (9 minutes à pied de la gare de Genève-Aéroport), bus TPG (lignes 5, 25, 28).

 

Les Editions de la Maison Rose

"A la naissance du rêve"

sont nées du désir de ses fondateurs, Bénédicte Gandois et Bernard F. Crausaz, tous deux écrivains récompensés par plusieurs prix et diffusés dans des revues littéraires, de faire connaître leurs œuvres à un public plus large. Très vite, les deux créateurs se sont mis au service d’autres auteurs. Désireux de ne pas éditer à compte d’auteur, ils ont à cœur d’aider les écrivains à être reconnus pour la valeur de leur travail. Les Editions de la Maison Rose se veulent un véritable trait d’union entre les écrivains et leur public. Leurs créateurs désirent proposer au public des ouvrages esthétiques qui fassent rêver leurs lecteurs et apportent un petit plus à leur quotidien. Les Editions de la Maison Rose sont régulièrement présentes dans des salons littéraires en France et en Suisse (Rambouillet, Besançon, Soligny-la-Trappe, Lirenval de Chevreuse…).

Le siège des Editions de la Maison Rose est situé dans le commerce, actuellement en cours de transformation, d’une ancienne maison classée de la Vieille Ville de Cossonay (Vaud).

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 12:04

L'article présente notre maison d'édition:

article-coss-edmaisros.jpg

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 12:02

Nous serons présents le samedi 2 avril au 11e salon Lirenval de Chevreuse, pour dédicacer nos livres.

 

 

 

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 11:56

Les samedi 5 et dimanche 6 février, nous serons présents au affiche-expo-aligre-copie-1.JPGPremier Salon des écrivains francophones pour la jeunesse organisé par les Lion's Club d'Antony et de Châtenay-Malabry, qui aura lieu au théâtre  Firmin Gemier d'Antony (place du marché, tout près du RER B).

 

Invité d'honneur, le dessinateur Tito, dont les BD ont peuplé mon adolescence... et qui écrit toujours pour les adolescents.

 

 

 

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 11:51

Samedi 15 janvier 2011, de 12h à minuit, « 12 heures pour la nouvelle création ».

 

 Lancée par le comédien et écrivain Louis Bellanti et son éditeur Yvelinédition, cette manifestation vous propose de rencontrer une vingtaine d’auteurs (Arn Abo, Louis S. Bellanti, Guy Bénichou, Michel Claverie, Bernard F. Crausaz, Bénédicte Gandois, Jean-Marie Gandois, Emmanuelle Grün, Nathalie et Anna Komarova, Jean-Noël Lewandowski, Catherine Lieber, Suzy Maltret, Laure Mézarigue, Estelle Penain, Diva Pavesi, Noëlle Adam Reggiani, Jean-Jacques Sandras, Hélène van den Hove, Sergio Zamora...), ainsi que de jeunes réalisateurs.

 

Lors de cette journée placée sous le signe de l’amitié, du partage et de la culture, vous pourrez également rencontrer des journalistes du magazine La Voce (Patrice Gaspari, Rosalba Federico), des peintres, des photographes, des cinéastes, des acteurs… Des courts-métrages seront diffusés en boucle dans la salle de projection du sous-sol (entrée libre et sans obligatation) en présence de leurs réalisateurs : Hugues Deniset, Charlotte Dawance, Nadir Hadjerioua...

Vous pourrez ensuite, autour d’un verre (boissons offertes) rencontrer les réalisateurs, les acteurs, les écrivains présents. Cette manifestation n’a qu’un but, que tous se rencontrent, discutent entre eux… Bref, venez nombreux et parlez-en autour de vous, ce sera très sympa ! Où ? A l’Espace EOF, 15, rue Saint Fiacre 75002 Paris, métro Bonne Nouvelle ou Grands Boulevards.

Repost 0
Published by Bénédicte Gandois
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de Bénédicte Gandois, écrivain
  • Le blog de Bénédicte Gandois, écrivain
  • : Blog personnel de Bénédicte Gandois, écrivain, musicienne, musicologue, professeur. Auteur de nouvelles, poèmes, romans; amoureuse d'histoire, de musique, et désireuse de transmettre une culture qu'elle a eu la chance d'étudier. Lauréate de plusieurs prix. Présente à plusieurs salons du livre; ateliers en milieu scolaire.
  • Contact

Recherche